Vous avez un projet ?
Contactez nous !

Témoignage client - ORIF

Cisco HyperFlex et Cisco Intersight

L’Orif réduit les temps d’arrêt et renforce ses programmes de formation avec Cisco HyperFlex Edge et Cisco Intersight

 

Améliorer la disponibilité des outils informatiques et pédagogiques

Outre la prise en charge des applications et des opérations internes, les deux centres de données de l’Orif sont au cœur des programmes de formation et d’éducation de l’association à but non lucratif. Si les centres de données sont hors service, la capacité de l’Orif à aider les gens est immédiatement entravée.

« Nous sommes un centre de formation composé de plus de 10 sites », explique Didier Delessert, ingénieur système au sein de l’Orif. « Si nos serveurs tombent en panne, nous n’avons plus accès au matériel de formation nécessaire et devons annuler les cours. »

Une panne du système de stockage qui a paralysé les opérations de l’Orif pendant une journée entière a incité l’organisation à revoir l’infrastructure de son centre de données et son plan de reprise d’activité après sinistre (DRP).

« Notre précédent DRP avait un objectif de temps de reprise (RTO/RPO) relativement long, presque 24 heures », explique Didier Delessert. « Afin de minimiser les temps d’arrêt et d’éviter les annulations de formation, nous voulions réduire la durée à 15 minutes. »

Après avoir évalué plus d’une dizaine de solutions, le choix de l’Orif s’est porté sur Cisco HyperFlex Edge qui apporte la robustesse et la simplicité des systèmes Cisco HyperFlex aux environnements informatiques.

« Cisco HyperFlex Edge a vraiment excellé et retenu toute notre attention », déclare Didier Delessert. « C’était la seule solution qui pouvait répondre à nos exigences en matière de RPO et de RTO. Le prix a également été une agréable surprise. »

 

 

Des performances et une reprise d’activité plus rapides

La nouvelle infrastructure a accéléré les performances applicatives et l’accès aux données de 20 à 30 %. Plus important encore, elle a permis à l’Orif d’intégrer ses deux centres de données et d’établir une réplication asynchrone. En cas de problème, la reprise est rapide et fluide.

« Auparavant, nous devions restaurer à partir d’une sauvegarde, ce qui nous prenait au moins une demi-journée rien que pour le stockage. Ensuite, nous devions reconnecter les serveurs, rétablir les accès et tout vérifier », se souvient Didier Delessert. « Désormais, si l’un des centres de données tombe en panne, il nous suffit de démarrer les serveurs HyperFlex de l’autre site et nous sommes prêts à relancer les serveurs dans les 10 à 15 minutes qui suivent. »

L’Orif n’a rencontré aucun problème avec sa nouvelle infrastructure, en partie grâce à l’assistance continue qu’elle reçoit du Groupe T2i et du Technology Assistance Center (TAC) de Cisco.

« Le Groupe T2i nous a aidés pour l’installation et la configuration, et le projet s’est très bien déroulé », explique Didier Delessert. « Il est très important de pouvoir compter sur un partenaire informatique de confiance comme le Groupe T2i et sur le soutien en coulisses de Cisco. Nous n’avons pas encore rencontré de problèmes, mais je sais que nous sommes entre de bonnes mains si quelque chose venait à se produire. »

 

Gain de temps et réduction des coûts

En plus de renforcer les programmes de formation et d’éducation de l’Orif, la nouvelle infrastructure a également permis de rationaliser les coûts et les opérations informatiques de l’organisation. La consommation électrique des centres de données a été réduite d’environ 20 % et l’approvisionnement des systèmes a été grandement accéléré.

« Auparavant, il nous fallait une heure pour provisionner une machine virtuelle ; aujourd’hui cela prend cinq à dix minutes », remarque Didier Delessert. « Si l’on considère le temps nécessaire à la mise en place des instances de base de données, de test et de production, nous gagnons trois ou quatre heures à chaque fois qu’un nouveau serveur est demandé. »

Les deux centres de données de l’Orif sont désormais gérés par Cisco Intersight. Selon Didier Delessert, le service basé sur le cloud a amélioré la visibilité des systèmes et simplifié les mises à jour et l’orchestration de l’infrastructure.

« Nous avions l’habitude de disposer d’outils distincts pour chaque composant matériel et logiciel, ce qui était lourd du point de vue de l’exploitation et de la détection des pannes », dit-il. « Maintenant, Cisco Intersight gère tout. Il s’aligne sur l’ensemble du matériel et des logiciels, valide les mises à jour des firmwares et teste la compatibilité pour éviter les problèmes d’intégration. Il ne nous faut que trois clics pour mettre à jour l’ensemble de l’environnement.

Vous êtes intéressé par l’hyperconvergence pour votre infrastructure ?

A propos de l'Orif

  • Secteur d’activité : organisation à but non lucratif
  • Effectif : 480 employés
  • Lieu : Aigle, Suisse

Depuis plus de 70 ans, l’Orif a pour mission l’observation, la formation et l’intégration socioprofessionnelles des personnes atteintes dans leur santé ou en difficulté.
Elle crée, gère des structures adaptées et développe toute mesure favorisant l’intégration socioprofessionnelle afin d’exécuter les mandats confiés par les partenaires socio-économiques.
Pour plus d’informations, visitez le site www.orif.ch.

 

Défis

  • Améliorer la disponibilité des outils informatiques et pédagogiques
  • Simplifier et accélérer les opérations internes
  • Rationaliser la consommation et les coûts informatiques

Solutions

  • Cisco HyperFlex™ Edge
  • Cisco Intersight™

Résultats

  • Réduction de la durée maximale d’interruption et de l’objectif de temps de reprise (RTO/RPO) de 24 heures à 15 minutes
  • Accélération des performances applicatives et de l’accès aux données de 20 à 30 %
  • Réduction du temps de provisionnement des serveurs d’une heure à 10 minutes

x