Vous avez un projet ?
Contactez nous !

Actualités

Retrouvez toutes les actualités du groupe T2i

[Info Sécurité] Les rançongiciels, comment s’en protéger ?

Les activités malveillantes progressent sur internet. Les entreprises et collectivités publiques font face à une menace de plus en plus sérieuse – les rançongiciels.

L’année 2020 a vu une explosion de ce type d’attaque. Hausse de 255% des signalements d’attaques par rançongiciel en France (ANSSI, 2020). Cette tendance perdure en 2021. Les rançongiciels (ou ransomwares) sont des logiciels malveillants qui bloquent l’accès à l’ordinateur ou à des fichiers. Les données chiffrées, les hackers réclament à la victime le paiement d’une rançon pour en obtenir de nouveau l’accès. Les victimes font face à l’arrêt des activités durant plusieurs jours ou semaines. Leurs données et celles de leurs clients deviennent inaccessibles. Volées, elles peuvent être divulguées. En définitive, pertes financières importantes et atteinte à l’image de l’entreprise.

À la clé, activités fortement perturbées voir à l’arrêt durant plusieurs jours ou semaines, pertes financières et dégât d’image. Les conséquences peuvent être importantes pour vous et vos clients touchés indirectement.

Vous souhaitez vous en protéger ? Voici quelques recommandations utiles.

Comment prévenir les risques de rançongiciels ?

  • Contactez votre prestataire IT actuel afin de réviser les mesures de sécurité existantes. Échanger avec lui vous permettra de les réviser, les renforcer ou les améliorer, si nécessaire.
  • Formez vos employés sur la sécurité liée à la messagerie (utilisée dans 80% des attaques).
  • Effectuez des sauvegardes fréquentes de vos données sur un système sécurisé.
  • Effectuez les mises à jour système et des applications. Utilisez un antivirus et un pare-feu.
  • Anticipez un incident en préparant les procédures, la gestion de crise et la communication.

Comment réagir face aux rançongiciels ?

  • Débranchez rapidement les postes et les serveurs touchés du reste du réseau, sans les éteindre.
  • Réinstallez les systèmes infectés et restaurer vos données à partir des sauvegardes.
  • Mettez en place une cellule de crise avec vos prestataires informatiques.
  • Communiquez à vos employés et aux clients impactés par l’incident.
  • Procédez à une dénonciation pénale auprès de la Police cantonale.
  • Annoncez l’incident à votre assurance et au Centre national pour la cybersécurité (NCSC).
  • Payer la rançon ? C’est financer l’industrie du cybercrime.

 

Besoin d’un soutien pour votre sécurité informatique ?
Contactez-nous 

 

Dernières actualités

L’Orif réduit les temps d’arrêt et renforce ses programmes de formation avec Cisco HyperFlex Edge et Cisco Intersight

Outre la prise en charge des applications et des opérations internes, les deux centres de données de l’Orif sont au cœur des programmes de formation et d’éducation de l’association à but...

En savoir plus

[VIDEO] Les 5 questions à se poser pour bien choisir son outil de collaboration

Comment bien choisir son outil collaboratif ? Dans cette vidéo, Muriel Mansier, conseillère commerciale au sein du Groupe T2i, nous livre les questions importantes qu’il faut se poser lorsque...

En savoir plus